le stress peut-il engendre l'agressivité

Agressivité, nervosité et stress mental : comment gérer ?

Râler contre quelqu’un qui prend votre place de parking est normal, plus ou moins… Mais si on peut l’éviter, c’est mieux. Voici comment faire face aux crises de nerfs et les gérer.

Un épisode de nervosité peut survenir pour de nombreuses raisons : quelqu’un saute dans la file d’attente à la caisse, la place de parking vous est volée sous les yeux, un commentaire déplacé d’un collègue ou une réprimande d’un patron.

La réaction est souvent la même : une explosion d’irritation disproportionnée par rapport au mal qui vous a été fait, qui fait monter votre tension artérielle et votre rythme cardiaque.

La colère est une émotion primaire, la réaction physiologique à une situation potentiellement dangereuse, qui permet à l’organisme de se mettre au garde-à-vous et de se défendre contre une attaque. Et la crise de nerfs en soi n’est pas inquiétante, pour autant qu’elle soit occasionnelle.

Si c’est normal, les choses changent.

Ne vous laissez pas dominer pas le stress

Il s’agit de savoir si des émotions telles que l’agressivité et la colère dominent le comportement et si elles vous empêchent d’analyser la situation de manière rationnelle et de réagir en conséquence.

Une période de stress intense et prolongé, d’anxiété, de frustration, de mauvaise humeur peut favoriser des réactions « disproportionnées » telles que des accès de colère, des explosions qui laissent un goût amer dans la bouche et qui n’éteignent pas la colère, mais l’alimentent en quelque sorte. On vit ainsi dans un état de tension perpétuelle, comme une cocotte-minute prête à faire sauter la soupape.

Comment faire face à une l’agressivité du stress

Refouler la colère n’est jamais une bonne idée. Au contraire, la répression déclenche souvent des mécanismes psychologiques qui induisent ou aggravent l’anxiété et peuvent même conduire à la dépression.

La bonne façon de gérer la colère est d’apprendre à la canaliser pour qu’elle ne nous fasse pas de mal, ni aux autres. Il existe des techniques de gestion de la colère basées sur la méditation, le training autogène, la pleine conscience et les étirements.

Prenez votre temps, contrôlez votre respiration

En général, face à une situation qui déclenche un accès d’irritation, il est bon de prendre son temps. Comptez jusqu’à dix, et si cela ne suffit pas, comptez à nouveau : un conseil banal, mais dont l’efficacité pour ne pas réagir sur une impulsion et activer le cerveau est surprenante. L’objectif est de communiquer la colère et la déception d’une manière non explosive.

Le corps peut également être un outil pour libérer la nervosité : une respiration lente et profonde permet de calmer le stress et de reprendre le contrôle, tandis que les étirements soulagent les tensions. Deux exercices simples et efficaces consistent à contracter et relâcher les muscles des cuisses et à serrer les mains en poings et à étirer à nouveau les doigts.

Voir aussi :

tableau zen anti anxiété

Quels sont les critères de choix d’un tableau zen ?

Sommaire :1 Découvrez l’art du zen et d’une déco murale sereine1.1 Que signifie l’ambiance zen ?1.2 Qu’est-ce qu’un tableau zen ?1.3 Quels sont les différents types de tableaux zen ?1.4 Où mettre un tableau zen dans son intérieur ?1.5 En vidéo : réaliser un tableau zen et nature avec les kids ! Découvrez l’art du …

Quels sont les critères de choix d’un tableau zen ? Lire la suite »

qu'est ce que le stress peut provoquer

Stress : causes, symptômes, qu’est-ce qu’il provoque ?

Les effets du stress sur la santé Le stress est une réaction physiologique de notre organisme et n’est en aucun cas nécessairement négatif. Au contraire, dans de nombreuses occasions, le stress est le besoin de réagir à certaines situations, un stimulus pour faire mieux, une charge supplémentaire qui nous permet, par exemple, d’éviter un danger. …

Stress : causes, symptômes, qu’est-ce qu’il provoque ? Lire la suite »