guerir de la depression par l hypnose

Soigner la dépression par l’hypnose

L’hypnose dans le traitement de la dépression

La dépression est particulièrement répandue dans les situations de détresse sociale, résultant d’abus, de brimades, de violence, de séparation, de deuil, de prédisposition aux maladies chroniques (diabète, hypertension, maladies cardiaques, maladies endocriniennes et auto-immunes). La prévalence élevée du trouble dépressif majeur constitue un problème sanitaire, social et économique, d’où l’importance d’identifier un traitement efficace.

Dépression : statistiques de l’Organisation mondiale de la santé

La dépression est l’une des causes les plus courantes de détresse dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé a prédit que d’ici 2020, elle sera classée comme la maladie la plus courante dans les pays développés. Ces dernières années, des centaines d’études systématiques ont été publiées, estimant qu’au moins 12 % de la population adulte a souffert ou souffrira à l’avenir d’un épisode de dépression d’une intensité suffisante pour justifier un traitement.

Un psychologue de Milan expose les symptômes de la dépression

Le dénominateur commun de la dépression est une baisse de l’humeur, qui se manifeste par des sentiments de profonde tristesse, d’inutilité et de désespoir. La personne dépressive a tendance à filtrer les expériences en prenant en compte principalement les éléments négatifs et en minimisant les éléments positifs, avec une vision pessimiste de la vie qui prend le dessus sur toute autre réalité imaginable.

Les symptômes sont les suivants :

  • perte ou gain de poids
  • insomnie ou hypersomnie
  • sentiment d’épuisement
  • l’incapacité de ressentir de la joie
  • ralentissement psychomoteur ou agitation
  • anxiété généralisée
  • une diminution de l’attention et de la mémoire.
  • Chez deux tiers des patients déprimés, on observe également des pensées récurrentes de mort.

Maurizio Rabuffi, psychiatre de Milan et de Cologno Monzese, affirme que la dépression amène les gens à développer la conviction qu’ils sont victimes de quelque chose qui ne peut être vaincu. Le renoncement à l’action est la tentative de solution commune à toutes les personnes déprimées : la personne est paralysée par le refus de faire quoi que ce soit, elle est démotivée et le plaisir est absent sous toutes ses formes. Les personnes dépressives sont également convaincues que leur trouble est permanent et ne peut être guéri d’aucune manière.

dépression homme a terre

L’hypnose pour traiter la dépression : comment intervient le Dr Maurizio Rabuffi

De nombreux essais cliniques, essais contrôlés randomisés et méta-analyses ont montré que l’hypnose est très efficace pour traiter la dépression, en amenant les personnes à « remodeler » leur comportement, leurs choix et leur humeur.

Traiter la dépression en dix semaines : le protocole du psychologue de Milan et Cologno Monzese

Voici un protocole d’intervention de dix semaines qui s’est avéré très efficace pour contenir/résoudre la dépression :

PREMIÈRE SEMAINE : analyse de la question et recueil anamnestique sur l’histoire de la personne. L’objectif de la réunion est de se concentrer sur la demande spécifique que la personne apporte, en recherchant le trouble dont elle se plaint, son apparition et la façon dont il se manifeste. Le psychologue, Maurizio Rabuffi, discutera avec le patient de certains aspects de sa vie sociale et professionnelle et de sa situation familiale, aussi bien la situation d’origine que la situation actuelle. Une attention particulière sera accordée à la collecte de données relatives aux éventuels traumatismes, événements stressants ou expériences potentiellement perturbantes vécus par la personne.

DEUXIÈME SEMAINE : première expérience d’hypnose ericksonienne orientée vers la relaxation et le bien-être.

TROISIÈME SEMAINE : Hypnose avec ancrage du bien-être. Grâce à l’ancrage, le Dr Rabuffi aide la personne à retourner avec son esprit dans son lieu sûr et à créer des images liées à des sentiments de bien-être pour surmonter les émotions négatives. Le patient, en possession de nouvelles ressources, deviendra plus résilient et, lorsque de nouveaux épisodes dépressifs surviendront, ils seront moins graves et plus courts que les précédents.

QUATRIÈME ET CINQUIÈME SEMAINES : deuxième expérience d’hypnose ericksonienne visant à restructurer, par le biais de la métaphore, la vision de la réalité de la personne du négatif au positif, en atténuant d’une part les sentiments d’auto-évaluation et d’autocritique et en renforçant d’autre part les sentiments positifs. Le patient dépressif a une imagination pauvre : l’hypnose va l’enrichir, permettant de colorer d’une manière nouvelle les images de sa réalité.

SIXIÈME SEMAINE : Narration de l’histoire personnelle. Dans cette phase, le psychologue de Milan et Cologno Monzese accompagne le patient dans la narration de son histoire, en retraçant les moments où il n’était pas déprimé. Grâce à l’hypnose régressive, il est possible de faire revivre à la personne en transe les moments heureux de son passé en lui fournissant des suggestions post-hypnotiques afin qu’elle continue à ressentir les sensations positives et le bien-être qui y sont liés. La récupération de souvenirs autobiographiques spécifiques donne à la personne déprimée la possibilité d’arrêter de penser en termes ruminatifs et de trouver une solution aux souvenirs les plus fortement traumatisants. La régression en fonction de l’âge peut également être utile lorsque l’apparition de la dépression est mise en relation avec un traumatisme passé que le patient ne reconnaît pas comme la cause première de son trouble.

SEPTIÈME SEMAINE : Troisième expérience d’hypnose ericksonienne orientée vers l’intervention dans le processus hypnotique. De cette façon, le Dr Rabuffi aide le patient à contrer l’idée de continuité et de permanence du trouble. Les métaphores les plus significatives dans ce cas sont celles dans lesquelles on fait imaginer à la personne que tout peut changer, comme les saisons, le temps, la mode et les goûts personnels en matière de vêtements.

HUITIÈME SEMAINE : visualisation pendant le processus hypnotique de la salle de contrôle de son propre esprit grâce à laquelle on peut modifier, avec l’aide de l’inconscient, son vécu émotionnel.

NEUVIÈME SEMAINE : Un patient déprimé a tendance à se concentrer sur les événements négatifs du passé plutôt que sur le présent ou l’avenir. L’amener à imaginer un avenir meilleur sous hypnose, par le biais de la progression de l’âge, peut être utile pour la thérapie. Le thérapeute peut suggérer au sujet d’imaginer des endroits où il a toujours voulu aller, ou de rencontrer des personnes nouvelles et amicales, ou de réaliser quelque chose dont il a toujours rêvé. Le thérapeute peut également suggérer au patient de vivre à une époque où la dépression a disparu. Il est également utile de créer, pendant l’état de transe, des situations imaginatives actives dans lesquelles la personne est amenée à se voir exposée à des situations dans lesquelles elle pourra ensuite s’expérimenter en pratique.

DIXIÈME SEMAINE : Un élément clé pour éviter les épisodes récurrents de dépression est la résilience, considérée comme la capacité d’accéder à des émotions positives dans des situations stressantes. La résilience peut être favorisée par le renforcement du Moi, en proposant pendant le processus hypnotique des images symboliques comme celles d’un arbre qui se transforme, avec un tronc puissant, des racines profondes et des branches qui s’élèvent vers le ciel, auxquelles le sujet peut s’identifier ; ou celle d’un arbre fragile qui devient fort et luxuriant ; entre les branches descendent des rayons lumineux de soleil qui le réconfortent de leur chaleur et illuminent ses pensées.
Maurizio Rabuffi explique comment prévenir une rechute

A la fin de l’intervention, il sera nécessaire d’intervenir sur la prévention des rechutes, ce qui pour les syndromes dépressifs ne peut être exclu. En fait, les statistiques montrent que si une personne a eu un épisode dépressif, dans 50 % des cas, elle en aura un autre plus tard dans sa vie. Dans ce sens, le protocole MCBT (Mindfulness Based Cognitive Therapy), développé par Zindel V. Segal, Mark G. Williams et John D. Teasdale, peut aider. Le protocole est développé à travers un parcours de 8 semaines au cours duquel les personnes apprendront des outils simples et efficaces utiles à la régulation de leurs émotions, ce qui les aidera à prévenir les rechutes.

Le Dr Rabuffi, à Milan et Cologno Monzese, traite la dépression par l’hypnose

Maurizio Rabuffi, psychologue à Milan, est un consultant professionnel pour le traitement de la dépression par l’utilisation de l’hypnose. Grâce à l’intervention qu’il propose dans ses études, les patients pourront faire face à la maladie, en trouvant leur propre solution de bien-être. La psychologue milanaise est inscrite au registre des psychologues de Lombardie (section A, n° 18441) et se spécialise dans la psychothérapie stratégique courte à l’Institut d’étude de la psychothérapie de Rome.

Au cours de ses études, il a approfondi les aspects théoriques et méthodologiques de la programmation neurolinguistique (PNL), du psychodrame morénien, de la pleine conscience, de l’hypnose ericksonienne, de la désensibilisation et du retraitement par mouvements oculaires (EMDR) et de la psychologie augmentée.

Voir aussi :

tableau zen anti anxiété

Quels sont les critères de choix d’un tableau zen ?

Sommaire :1 Découvrez l’art du zen et d’une déco murale sereine1.1 Que signifie l’ambiance zen ?1.2 Qu’est-ce qu’un tableau zen ?1.3 Quels sont les différents types de tableaux zen ?1.4 Où mettre un tableau zen dans son intérieur ?1.5 En vidéo : réaliser un tableau zen et nature avec les kids ! Découvrez l’art du …

Quels sont les critères de choix d’un tableau zen ? Lire la suite »

le stress peut-il engendre l'agressivité

Agressivité, nervosité et stress mental : comment gérer ?

Râler contre quelqu’un qui prend votre place de parking est normal, plus ou moins… Mais si on peut l’éviter, c’est mieux. Voici comment faire face aux crises de nerfs et les gérer. Un épisode de nervosité peut survenir pour de nombreuses raisons : quelqu’un saute dans la file d’attente à la caisse, la place de …

Agressivité, nervosité et stress mental : comment gérer ? Lire la suite »